Grève à la Sépaq; impacts sur les chasseurs à forfait

191

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique annonce une grève imminente de cinq jours dans les réserves fauniques de la Sépaq.

Le débrayage touchera les réserves des Chic-Chocs, de Port-Daniel et 12 autres réserves à travers le Québec.

Cette grève sera déclenchée le 21 septembre à minuit jusqu’au jeudi matin.

Ce moyen de pression risque de toucher plusieurs centaines de groupes de chasseurs qui sont attendus dans les réserves alors que des milliers de dollars en forfaits sont engagés provenant notamment des chasseurs d’orignaux en plan américain dans plusieurs réserves fauniques, note le SFPQ.

En août, les syndiqués se sont prononcés contre l’entente de principe entre leur syndicat et la partie patronale.  La négociation porte sur le renouvellement des conventions collectives de quelque 2500 membres, dont les travailleurs également du Gîte du Mont-Albert et de l’île Bonaventure et du Rocher-Percé.

Le syndicat avertit donc la Sépaq de bonifier son offre monétaire, jugée insuffisante par les membres.

Les travailleurs ont accordé leur mandat de grève dans une proportion de 94 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here