Incertitude pour le homard

2018

L’accès aux marchés locaux et internationaux pour le homard demeure incertain pour l’ensemble de l’Atlantique.

Plusieurs industriels et pêcheurs hésitent entre une ouverture hâtive de la pêche, un report ou carrément une annulation de saison.

Le directeur général de l’Association Québécoise de l’Industrie de la Pêche (AQIP), Jean-Paul Gagné, favorise une ouverture de saison au 9 mai, et même un devancement au 4 mai, conformément à la suggestion d’un industriel lors d’une conférence téléphonique générale, vendredi, avec Pêches et Océans Canada.

Selon Jean-Paul Gagné, bien qu’il convienne que les prix de ventes seront plus bas en 2020, ils permettraient tout de même de dégager une certaine marge bénéficiaire en précisant qu’il vaut mieux profiter de l’opportunité de vendre dès que possible, puisque chaque semaine de pêche reportée serait alors perdue :

 

Il ajoute qu’un accord promotionnel avec 152 magasins d’alimentation, principaux points de vente du produit avec la fermeture forcée du secteur de la restauration, permettrait de profiter de la meilleure période de ventes de l’année au Québec, en mai, qui représente plus de 30% des revenus de la saison:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here