JOBEL desservira le Nouveau-Brunswick

249

Le journal de bord électronique JOBEL fait une percée dans l’industrie des pêches au Nouveau-Brunswick.

Le logiciel web conçu par le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie est le seul qui peut être utilisé au Québec et au Nouveau-Brunwick, étant reconnu par le MPO. Cet outil est simple d’utilisation puisqu’il est disponible sur les téléphones portables ou tablettes.

JOBEL représente une multitude d’avantages. Pour le MPO et l’industrie en général, le journal de bord permet d’obtenir des données de captures en temps réel, donc une meilleure gestion des débarquements, des quotas et des plans de pêche pour les années suivantes. En plus d’être sécuritaire, le logiciel simplifie la tâche des pêcheurs, selon la chargée de projet, Claire Canet :

 

À ce jour, les homardiers de la Gaspésie et des Îles utilisent déjà le JOBEL. Au Québec, les crabiers et les pêcheurs commerciaux de hareng sont aussi abonnés de façon massive au journal de bord électronique depuis cette année. Les crevettiers s’initient progressivement à son utilisation.

Actuellement, JOBEL compte 500 abonnés au Québec et certains homardiers du Nouveau-Brunswick commencent à s’inscrire, pour atteindre 700 utilisateurs en 2019. Claire Canet précise que cette année en est une de transition :

 

Le Regroupement des pêcheurs du sud de la Gaspésie a remporté lundi soir le prix Mercure 2019 dans la catégorie Développement d’une technologie WEB ou mobile, Volet PME.

 

Nous apercevons MM. Joël Berthelot, président du RPPSG, Simon Jolin-Barrette, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et leader parlementaire à l’Assemblée Nationale et Alain Grenier, directeur du créneau Ressources, Sciences et Technologies marines pour la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Photo: Gracieuseté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here