La CSN demande une prime équitable dans le réseau de la santé

694

La Fédération de la santé et des services sociaux (CSN) considère que la prime de reconnaissance du gouvernement du Québec pour le personnel du réseau de la santé n’est aucunement à la hauteur des attentes de ses travailleurs du réseau public.

Pour le président régional du syndicat des employés du CISSS de la Gaspésie, Pierre-Luc Boulay, l’arrêté ministériel imposé par le gouvernement constitue une approche à 2 vitesses puisque la prime annoncée varie de 4% à 8%, alors que tous les travailleurs sont actuellement sous pression:

 

Autre exemple, pour un préposé aux services alimentaires ou à la buanderie, la prime sera de 0,79$ l’heure.

Le président régional du syndicat considère que la prime consentie par le gouvernement ne correspond pas à la réalité de ses membres :

 

Pierre-Luc Boulay est d’avis que l’ensemble des travailleurs mérite d’être traité de façon équitable :

 

En tout, la Fédération de la santé et des services sociaux (CSN) représente près de 1 500 membres,  dont environ 1300 du service public pour le CISSS de la Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here