La RÉGÎM profite de la taxe sur l’essence

207

La Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie- Îles-de-la-Madeleine a reçu en 2018 un montant inégalé de près de 1,5 million de dollars de revenus provenant de la taxe sur l’essence dans la région.

Ce montant représente à lui seul la moitié du budget annuel de la RÉGIM qui est de 3 millions de dollars.

La taxe de un cent le litre a été instaurée en 2015 grâce à un décret du gouvernement du Québec, dans le but de permettre à la RÉGÎM d’obtenir un financement récurant chaque année.

Le président de l’organisme, Daniel Côté, explique ce résultat par l’achalandage touristique de l’été dernier:

 

Avec ce revenu provenant de la taxe sur l’essence, la régie a aussi terminé son exercice financier de 2018 avec un surplus de 350 000 $.

Grâce à ces sommes, la RÉGIM peut investir dans des projets de transport de passagers, comme celui avec VIA Rail pour la période des Fêtes et celui qui sera mis en place pour la saison estivale.

Sur ce point, Daniel Côté affirme que même si ces projets ne sont pas rentables financièrement pour la régie, ils permettent à la population gaspésienne d’avoir un service pour se déplacer sur et en dehors du territoire:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here