Les délais d’audience plus élevés en région

223

Sylvain Roy affirme que la ministre des Affaires municipales interviendra dans le dossier de la Régie du logement.

Le député péquiste de Bonaventure affirme que les problèmes vécus par Yan Leblanc sont réguliers dans toutes les régions du Québec.  La Loi prévoit en effet un délai de 6 semaines pour obtenir une audience alors qu’il est plutôt question de 6 mois à l’extérieur des grands centres.

Pour le député Roy, il s’agit d’une situation inacceptable tant pour les propriétaires que les locataires qui souhaitent obtenir justice :

 

Sylvain Roy affirme être intervenu auprès de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, pour l’informer de cette situation.  Cette dernière lui aurait assuré qu’elle avait l’intention de déposer prochainement un projet de Loi qui viendrait améliorer la longueur des délais pour obtenir une audience auprès de la Régie du logement pour les régions :

 

Le député affirme qu’il s’agit du plus récent exemple qui démontre qu’il y a souvent deux poids deux mesures entre les services offerts par l’État dans les grands centres et dans les régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here