Les fonctionnaires encore pointés du doigt pour le rail

323

Daniel Côté croit que les hauts fonctionnaires à Québec retardent volontairement les travaux de réfection du rail gaspésien pour se rendre à Gaspé.

Le maire de Gaspé explique que l’annonce par le gouvernement que les travaux vont s’étirer jusqu’en 2026 pour se rendre à Gaspé, au lieu de 2022, n’est pas un hasard.

Selon lui, le nouveau délai de 7 ans, jugé inacceptable par le milieu, n’est pas lié à une décision politique. Le maire de Gaspé soutient qu’autant le premier ministre François Legault que le ministre des Transports François Bonardel étaient convaincus qu’il s’agissait d’une bonne nouvelle:

 

Justement en 2014, Gaétan Lelièvre avait affirmé que le dossier du chemin de fer de la Gaspésie n’était pas dans les plans des hauts fonctionnaires à Québec.

Il soutenait avoir lui-même été témoin, au moment où il était ministre sous le gouvernement de Pauline Marois,  que ces derniers compliquaient la vie de la Société de chemin de fer:

 

Daniel Côté soutient que cette mauvaise volonté des hauts fonctionnaires vient nuire au développent de la Gaspésie et à l’arrivée de promoteur dans le secteur de Gaspé:

Le maire de Gaspé espère maintenant que le gouvernement de François Legault interviendra pour modifier le tir.

 

1 COMMENTAIRE

  1. C’est pas la première fois que des fonctionnaires retardent des projets sans que personne ne soit au courant des vraies raisons. Est-ce de la mauvaise volonté, de la mesquinerie ou simplement des problèmes techniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here