L’industrie ne peut faire fi de l’acceptabilité sociale, disent des environnementalistes

127

Des environnementalistes invitent Ressources Utica à bien écouter l’opinion des Gaspésiens.

La compagnie vient d’acquérir pour 10,6 M$ l’actif québécois de Cuda Pétrole et Gaz principalement constitué des puits de la propriété Galt à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Gaspé et de droits dans la MRC Avignon.

Le porte-parole d’Utica, Yvan Loubier, a déclaré qu’il ne s’attendait pas à une féroce opposition en Gaspésie contre les projets de la compagnie et qu’il souhaitait travailler en collaboration avec les communautés.

Des manifestants ont occupé pendant un an un site situé à proximité du projet Galt et la MRC Avignon vient d’adopter une résolution interdisant tout projet pétrolier sur son territoire.

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron, invite les dirigeants à ne pas considérer l’acceptabilité sociale avec nonchalance :

 

Du côté du Conseil régional de l’environnement, la directrice Caroline Duchesne explique que la compagnie a raison lorsqu’elle dit que le pétrole est toujours un mal nécessaire mais elle ajoute que la Gaspésie a tout simplement trop à perdre et trop peu à gagner avec cette industrie :

 

Caroline Duchesne affirme qu’il faut demeurer vigilant en expliquant que par le passé des projets industriels sans acceptabilité sociale ont quand même réussi à voir le jour.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here