Main d’oeuvre: Québec s’attaque à la pénurie

234

Le gouvernement du Québec s’attaque à la rareté de la main d’œuvre.

Le ministre du Travail a annoncé la semaine dernière une grande opération pour venir en aide aux entreprises qui ont des problèmes de recrutement.

Jean Boulet affirme que les temps ont changé et qu’une grande corvée doit être effectuée pour modifier les façons de faire au gouvernement  pour s’adapter à la rareté de main d’œuvre.

 

Selon le ministre, 200 conseillers du ministère du Travail s’attaqueront à ce problème en rejoignant notamment les entreprises pour donner un service personnalisé.

Les conseillers du ministère seront aussi soutenus par 70 techniciens, qui seront au service des employeurs à la recherche de travailleurs œuvrant dans différents domaines.

Selon Jean Boulet, le programme touchera aussi plusieurs aspects du recrutement de la main d’œuvre, comme l’accompagnement des travailleurs, l’intégration des personnes handicapées, des autochtones, des immigrants et l’aspect de l’automatisation des entreprises.

1 COMMENTAIRE

  1. Excellente nouvelle! N’oublions pas non plus les jeunes et la vague grise : ces travailleurs plus âgés qui ont une grande expertise et qui ne sont pas prêts à quitter le monde du travail mais qui souhaitent plus de flexibilité de leur employeur.

    J’ai récemment rédigé un article qui traite de ces derniers, de l’automatisation, des jeunes, de la main d’oeuvre immigrante, autochtone et handicapée. Je pense qu’il pourrait intéresser vos lecteurs.

    http://www.formatrad.ca/fr/le-defi-du-manque-de-main-d-oeuvre/

    Bonne journée,

    Marc-Antoine Giguère, groupe Formatrad

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here