Modifications à l’assurance-emploi

893
Photo : Archives

Une série de changements au régime d’assurance-emploi pour les nouvelles demandes de prestations sont en vigueur depuis dimanche.

De nombreux travailleurs qui ont vu leurs heures réduites pendant la pandémie, parce qu’ils n’avaient pas travaillé suffisamment, recevaient jusqu’à hier un complément d’heures pour les aider à se qualifier. Cet élément est remplacé par une exigence uniforme d’avoir travaillé 420 heures.

L’exigence d’heures uniformes sera en place pendant un an, soit jusqu’au 24 septembre 2022.

Le plancher hebdomadaire des prestations passera de 500 $ à 300 $, conformément à la valeur des paiements au titre de la Prestation canadienne de rétablissement. Le plancher hebdomadaire devrait s’appliquer aux réclamations effectuées entre le 26 septembre et le 20 novembre.

La durée et la valeur des prestations seront à nouveau calculées en utilisant les taux de chômage régionaux qui ont été temporairement remplacés au cours de la dernière année par un taux de chômage uniforme de 13,1 %.

Le gouvernement exige également un certificat médical prouvant que le demandeur est malade et ne peut pas travailler pour recevoir des prestations de maladie de l’assurance-emploi. L’exigence a été levée temporairement au cours de la dernière année en raison de la COVID-19.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here