Pas de prise de position pour le moment, affirme la députée de Gaspé

271

La députée de Gaspé entend les inquiétudes de son conseil exécutif, mais juge qu’il est trop tôt pour se positionner sur le prochain mode de scrutin.

Le conseil a demandé la semaine dernière aux élus du Parti Québécois de se positionner dans le débat actuel de la réforme du scrutin en s’assurant de garder intactes les circonscriptions de la Gaspésie et des Îles. Dans le cas contraire, le conseil demandait à l’aile parlementaire de retirer son appui au projet.

La députée Méganne Perry Mélançon affirme qu’il est trop à ce temps-ci pour se positionner alors que les détails du projet de réforme ne sont pas connus:

 

La députée de Gaspé rappelle que son parti a signé une entente en mai 2018 avec la CAQ et Québec solidaire pour changer le mode de scrutin actuel pour la prochaine élection en 2022. Méganne Perry Mélançon précise que les membres du Parti Québécois ont d’ailleurs entériné cette entente:

 

Enfin, la députée ne veut pas qualifier la sortie de son conseil exécutif de prématurée même si elle-même ne veut pas se positionner pour le moment:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here