Pigeon déplore la promesse brisée de Trudeau

127

Le dernier budget de Justin Trudeau n’est que le plus récent exemple des promesses brisées.

C’est ce qu’affirme le candidat conservateur déclaré pour la Gaspésie-les-Îles, Jean-Pierre Pigeon.

Ce dernier qualifie le budget déposé par le gouvernement Trudeau de budget bonbon à quelques mois des élections. Ce budget annonce un déficit de 19,8 millions de dollars alors que Justin Trudeau promettait en 2015 le retour à l’équilibre budgétaire en 2019. Avant d’être porté au pouvoir, le premier ministre promettait aussi de réaliser des déficits maximums de 10 milliards avant d’atteindre l’équilibre. Pour l’année dernière, le déficit était plutôt de 19 milliards.

Pour Jean-Pierre Pigeon, l’absence de crise économique et une économie qui va bien, ne justifie en rien de tels déficits. Et selon  les experts, les politiques actuelles de Justin Trudeau provoqueront des déficits importants d’ici 2023. La seule justification possible selon Jean-Pierre Pigeon, est le désir de Justin Trudeau de remporter les prochaines élections au détriment des générations à venir :

 

Parmi les autres promesses brisées de Justin Trudeau, le candidat conservateur rappelle que la réforme du mode de scrutin a été reléguée aux calendes grecques et rien n’a empêché le gouvernement de racheter un pipeline alors qu’il promettait plutôt de supprimer les subventions à la production de combustible fossile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here