Pour apprendre des autres

188

Des Gaspésiens étaient en Corée du Sud pour en apprendre davantage sur les algues.

La biologiste Marie-Hélène Rondeau, qui travaille pour l’Association de gestion halieutique autochtone Micmac et Malécites de Gesgapegiag a participé au Symposium international sur les algues.

Elle explique que son groupe travaille sur les algues depuis environ 5 ans, notamment avec le projet Salaweg. Comme ce produit en est à ses débuts en Gaspésie et au Québec, elle explique qu’elle a participé à ce symposium afin de profiter de l’expérience asiatique en ce domaine. Selon elle, nous avons beaucoup à apprendre des Asiatiques dans le développement et la mise en marché de ce produit. Il est question des bienfaits pour le corps et même de l’utilisation des algues dans un contexte artistique :

 

En plus de l’expérience asiatique des gens de partout dans le monde participent à l’événement. Marie-Hélène Rondeau explique que ce symposium est un condensé de ce qui se fait de mieux en matière d’algues. Les rencontres sont multiples :

 

L’événement en était à sa 23ième édition.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here