Pour des mesures de protection en mer

1972

Les entreprises de pêche devront être prudentes lors de leurs activités en mer en ces temps de pandémie de coronavirus.

La saison de pêche au crabe des neiges est commencée et celle de la crevette et du homard qui vont suivre font en sorte que les pêcheurs à bord des bateaux doivent respecter des normes de sécurité.

Étant donné l’environnement de travail qui est plus restreint que d’autres milieux, comme les usines, les équipages se retrouvent à plusieurs moments limités ou dans l’impossibilité de respecter les normes établies par l’Institut  national de la santé publique pour se protéger de la COVID-19.

La CNESST, qui est partenaire de l’institut, explique que plusieurs organismes se sont penchés sur la question des travailleurs à bord de bateaux de pêche.

Le responsable des communications, Maxime Boucher, explique que pour l’instant, les entreprises de pêche peuvent fonctionner puisqu’il s’agit d’une fonction essentielle pour l’alimentation.

Pour la sécurité, c’est la mesure distanciation de 2 mètres qui est problématique :

 

Maxime Boucher affirme que les propriétaires d’entreprise de pêche doivent essayer de trouver des solutions pour pallier à la problématique de la distanciation:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here