Pour des murets de bêton et des photos-radars

181

La CSD Construction réclame des escortes sur les chantiers routiers et l’installation de murets de béton plutôt que des cônes orange pour protéger les travailleurs.

De 2014 à 2017, un travailleur a perdu la vie sur un chantier.  Toutefois, le nombre de victimes qui travaillaient ou qui dirigeaient la circulation a monté à 3 pour la seule année de 2018.

Le syndicat qui représente 25 000 travailleurs au Québec demande au gouvernement Legault de mettre en place des mesures de sécurité plus rigides.

Le syndicat réclame aussi des photos-radars en permanence pour la durée du chantier, pour forcer les automobilistes à ralentir.

La CSD Construction tentera de convaincre le ministre des Transports, François Bonnardel.  Stéphane Martin, conseiller syndical :

 

Les campagnes de la Société de l’assurance automobile du Québec ne sont pas suffisantes, soutient la CSD :

 

Entre 2014 et 2018, 3 accidents graves sont survenus à proximité d’un chantier routier en Gaspésie et aux Îles.  Sans faire de décès, il a causé des blessures importantes à autant de personnes.  Durant cette période, le nombre d’accidents légers s’est élevé à 29.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here