Pour la Villa Frédérick-James ouverte à l’année

289

La mairesse de Percé, Cathy Poirier, travaille présentement de concert avec l’administration de l’Université Laval afin de redéfinir la mission de la Villa Frédérick-James, pour que celle-ci demeure ouverte à l’année.

Selon elle,  il faudrait rentabiliser ce bâtiment de l’Université Laval, mais cela ne peut se faire sans investissements. La mairesse assure toutefois qu’il existe une belle collaboration entre la Ville et l’institution universitaire :

De plus, puisque la falaise met ce bâtiment historique en danger graduellement  chaque année, l’importance d’un travail assidu pour le préserver est également l’enjeu mis sur la table :

 

Depuis 2002, la Villa est ouverte de manière saisonnière, accueillant des artistes en résidence et des formations durant l’été, essentiellement par la Faculté d’architecture. L’Université Laval souhaite désormais ouvrir les portes de la maison à d’autres projets :

 

En 2005, l’Université Laval a signé un bail emphytéotique d’une durée de 30 ans avec la Fondation Héritage Canadien du Québec, actuels propriétaires de la Villa. En septembre dernier, une lettre avait été signée  par près de 600 personnes afin d’assurer la pérennité de la maison rouge.

Des formations pour l’été 2019 sont attendues. Les inscriptions sont présentement ouvertes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here