Première étape pour le plan Caribou de la Gaspésie

181

Le ministère de la Faune présente un plan en trois phases pour favoriser le rétablissement du caribou de la Gaspésie.

La direction du ministère a organisé une conférence de presse le 20 février dernier pour présenter son plan de match pour les prochaines années.

Dans l’immédiat, le ministère affirme vouloir poursuivre le maintien des efforts en cours comme le contrôle des prédateurs. À court terme, le ministère souhaite la mise en œuvre d’un plan d’aménagement forestier adapté aux besoins du caribou qui favorisera aussi la création de richesse issue des activités de récolte et de transformation du bois. Une meilleure harmonisation des activités récréative avec la présence des caribous est également souhaitée. Et à long terme, le ministère affirme que les habitats jugés importants pour le caribou feront l’objet d’une protection accrue.

Paul St-Laurent, le directeur général du ministère pour le Bas-Saint-Laurent-les-Îles explique que ce plan représente une première étape. Il s’agit de conjuguer le rétablissement du caribou avec le développement économique. Il explique que les activités forestières sont quand même réduites avec ce plan :

Des biologistes recommandaient au ministère que l’exploitation forestière soit interdite dans une zone de 90 kilomètres autour de parc de la Gaspésie. Le directeur concède que les mesures adoptées ne vont pas dans ce sens :

 

Le cheptel de caribou dans le parc de la Gaspésie est évalué à environ 70 ou 75 individus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here