Le député de Bonaventure prône un partage

62

Sylvain Roy affirme qu’il est normal que les associations de circonscriptions partagent leur cagnotte avec le conseil exécutif national du Parti.

On apprenait la semaine dernière que la situation financière du Parti Québécois est préoccupante. Les 2 courses à la chefferie ont coûté très cher et avec le résultat de la dernière élection, le P.Q. a perdu 30% de son financement du DGE. L’allocation passera de 2,2 millions en 2018 à 1,6 million en 2019.

Pour cette raison, le Parti songe à rapatrier des sommes des circonscriptions vers Québec. Habituellement, les associations locales peuvent partager de 40 à 60% de leur revenu, mais ce pourcentage pourrait être plus élevé cette année, affirme Sylvain Roy. La décision sera prise lors du conseil national qui aura lieu au mois de mars.

Cette situation ne choque pas le député de Bonaventure. Ce dernier affirme que ce genre d’opération est normale et que ce sont les plus riches qui contribueront davantage :

 

 

Sylvain Roy rappelle également que ces tractations se passent avec le conseil exécutif et non avec l’aile parlementaire. Le nouveau partage ne touchera en rien le travail du député dans sa circonscription :

 

 

Le député de Bonaventure affirme que le P.Q devrait peut-être revoir la forme de certains événements de grande envergure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here