PRIMEUR- Entente entre la France et la CSCC

309

Le manque de main-d’œuvre a un effet bénéfique sur les inscriptions dans le secteur de la formation professionnelle à la Commission scolaire des Chic-Chocs (CSCC), qui recevra aussi cette année des étudiants internationaux.

La commission scolaire confirme un gain important à près de 200 jeunes et adultes de la région qui ont décidé de s’inscrire en formation professionnelle.

La directrice Delislas Fournier y voit un lien avec le nombre d’emplois disponibles dans de secteur des métiers:

 

Une nouveauté cette année, ce sont des accords à l’international et au provincial qui vont permettre d’accueillir  200 étudiants supplémentaires en formation professionnelle.

La directrice Deslilas Fournier confirme que des ententes viennent d’être signées en ce sens avec des collèges en France et à Montréal:

 

Cette nouveauté permet de pratiquement tripler le nombre d’élèves dans la formation de cuisine d’établissement et de rouvrir le programme en service de restauration, qui était fermé depuis 7 ans.

La directrice de la Commission scolaire des Chic-Chocs, Deslilas Fournier, précise que l’élément important qui permet d’attirer autant d’élèves de l’international et de l’extérieur de la région est la gratuité de l’hébergement:

 

Le Centre de formation de la Côte-de-Gaspé et celui de la Haute-Gaspésie offre 15 programmes en formations professionnelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here