Prix national pour un projet gaspésien

270

Le projet Les fossiles, mémoire de la Terre a remporté les honneurs mercredi dernier à Montréal.

C’était la grande soirée des Octas qui couronnait les meilleurs projets en technologie de l’information et numériques de l’année au Québec.

Menée par École en réseau, en collaboration avec le Parc de Miguasha, cette initiative de Lise Cayouette, enseignante à l’école St-Donat de Maria, s’est réalisée sur toute l’année scolaire 2017-2018 avec les élèves de 22 classes de partout au Québec.  Ce projet qui a su joindre l’ancien au moderne était inscrit dans la catégorie Ministère et organismes publics du concours, volet 25 employés et plus.

Les activités réalisées ont permis aux élèves d’aborder les sciences, la robotique, les arts plastiques, la musique, les mathématiques et le français de façon non-conventionnelle.  Le tout, en partant de 3 capsules animées par Olivier Matton, responsable du service de conservation et de l’éducation au parc de Miguasha.  Il a expliqué ce qu’était un fossile, l’histoire de la Terre et de la vie et le passage de la vie aquatique à la vie terrestre.

Le projet a été marqué par un bloc portant sur la programmation d’un robot sur un plan représentant une image du Parc de Miguasha.

L’utilisation du numérique a permis aux élèves de développer de nouvelles compétences qu’ils pourront réinvestir aisément dans d’autres contextes scolaires ou de la vie courante.  Des écoles de l’Abitibi, du Lac-Saint-Jean et de l’Estrie y ont notamment participé en réseau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here