Projet de loi C-4 pour des prestations en lien avec la COVID-19

344

Les nouvelles prestations s’élèvent à 500 dollars par semaine, pour un maximum de 26 semaines, et s’adressent aux proches aidants, aux salariés qui n’ont pas accès à des congés maladie payés, aux travailleurs autonomes ou ceux qui ne sont pas éligibles à l’assurance-emploi.

Le leader parlementaire du gouvernement, Pablo Rodriguez, précise que les prestataires seront soutenus s’ils doivent cesser de travailler pour s’occuper d’une personne à charge à la maison en raison de la COVID-19 :

 

L’adoption du projet de Loi constituait un premier vote de confiance pour le Parti libéral suite au discours du Trône du 23 septembre.

Afin de s’assurer l’appui du Nouveau Parti Démocratique, les libéraux ont notamment étendu l’admissibilité à la prestation de congés maladie, qui supporte pour deux semaines les canadiens démunis atteints de la COVID-19, à ceux qui souffrent d’une condition médicale les plaçant à risque :

 

Avec la fin de la Prestation Canadienne d’Urgence,  M. Rodriguez affirme que 2,8 millions de canadiens seront désormais soutenus à hauteur de 500 dollars par semaine par l’assurance-emploi qui exige maintenant 120 heures travaillées pour être admissible, au lieu de 420, peu importe le taux de chômage régional.

Le projet de Loi doit maintenant être approuvé par le sénat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here