Rareté de main d’oeuvre: rencontre au sommet à Gaspé

200

La question de la rareté de main-d’œuvre a fait l’objet d’une rencontre organisée par le Réseau Gaspé vendredi dernier dans le but de mettre en place des pistes de solutions.

Un reportage de Richard O’Leary:

 

Environ 60 personnes étaient présentes et provenaient majoritairement des organismes socio-économiques  ainsi que des entreprises de la MRC de La Côte-de-Gaspé.

Des gens d’affaires ont fait état de leurs problématiques et des pistes de solutions qu’ils ont trouvé.

L’enjeu du manque de logements est revenu à plusieurs reprises dans les discussions comme étant celui qui freine la venue de main d’œuvre à Gaspé, comme l’explique Alexandre Boulay, directeur de LM Wind Power.

 

Selon le propriétaire du Canadian Tire à Gaspé, Jean-Francois Amadéi, la rareté de main-d’œuvre a des effets néfastes dans le milieu entrepreneurial à Gaspé.

 

Concernant l’immigration comme piste de solution, Alexandre Boulay explique que LM Wind Power est dans une démarche pour embaucher une trentaine de travailleurs philippins. Le problème, selon le directeur, est la lenteur du processus administratif avec les deux paliers de gouvernement.

 

D’autres solutions ont été proposées comme la création d’un site commun pour les entreprises afin de créer une banque de noms de personnes cherchant du travail. Enfin, à la sortie de cette rencontre, un comité a été mis en place pour travailler sur la pénurie de main d’œuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here