Réaménagement de l’église de Cap-aux-Os

1056

Une consultation publique a eu lieu dimanche dernier à Cap-aux-Os en vue de trouver une nouvelle vocation à leur église. En collaboration avec le Centre communautaire de loisirs de Cap-aux-Os et la Fabrique Saint-Jean-Baptiste de Cap-aux-Os.

Afin d’assurer la pérennité de ce symbole fort en histoire et souvenirs qu’est l’église de ce village, Daniel Bernier, président de la Fabrique de Cap-aux-Os, explique le but de cette rencontre :

 

Il souligne qu’une des idées retenues est de transformer l’église en centre artistique. :

 

D’autres idées ont également été amenées :

 

À l’heure actuelle, seulement une messe est célébrée le samedi soir et accueille en moyenne entre 5 à 15 pratiquants. Elle a lieu dans la sacristie, partie qui restera réservée au culte. La grande partie de l’église sera quant à elle réaménagée.

L’église de Cap-aux-Os a été érigée en 1860. La mission St-Jean-Baptiste quant à elle a été fondée l’année suivante. La paroisse francophone fut néanmoins fondée en 1929 en l’honneur du premier habitant de l’endroit : Jean-Baptiste Ouellet.

Les travaux devraient débuter, si tout va comme prévu, en 2021, année centenaire de la paroisse.

 

L’église vue de l’intérieur. Photo: gracieuseté.

6 COMMENTAIRES

  1. Comment voulez-vous que ça aille bien si on laïcise toutes nos églises, c’est pas long que les autres religions vont prendre le contrôle…. Et en plus on ridiculise un patrimoine canadien en le transformant en café artistique ouf…. Ouf

    • Bonjour, il est vrai que c’est dommage qu’on doive passer par ce processus de laïcisation pour donner une nouvelle vocation aux églises mais à Cap-aux-Os, on peut affirmer que le culte sera présent tant et aussi longtemps que les paroissiennes-iens viendront assister aux célébrations.
      Maintenant concernant le projet, je considère, et je ne suis pas le seul à le penser, qu’on ne ridiculise pas notre patrimoine bâti mais au contraire on essaie de faire ce qu’il faut pour qu’il demeure présent dans la communauté et pour que ça soit les gens de la communauté qui l’administre pour en assurer la continuité…

      Daniel Bernier
      Comité Centre Artistique de Cap-aux-Os

  2. Bonjour
    Très bonne initiative. Moi ça fait 20 ans bientôt que je suis parti de Cap-aux-Os. Chaque fois que je reviens, je me rappelle de très bons souvenirs en voyant cette belle église.
    Et de voir des gens prendre des initiatives comme celle-ci pour garder notre église et la faire VIVRE et faire vivre notre village, je trouve ça exceptionnelle.
    Merci beaucoup a Daniel et tous les participants.

  3. Bravo Daniel,( frèrot) et à toute les personnes qui vont faire partie du projet.Je trouve que c,est une idée géniale et en même temps ça ne peut qu,apporter un plus dans la communauté Gaspésienne et à la paroisse de Cap-Aux-Os.C,est mieux qu,être obliger de vendre ou de détruire une église de plus.

  4. Bravo à Daniel Bernier et à vous tous gens de Cap-aux-Os. Que vous preniez en main la conservation du patrimoine pour et par la communauté est une excellente nouvelle.Tout en conservant sa vocation d’origine (en partie) le bâtiment sera entre les mains de la communauté et évoluera dans le temps pour assurer une vie communautaire active. Dans le passé vous avez réussi le projet de sauvegarde de la petite école qui est aujourd’hui le modèle d’une solidarité magnifique. Même si je vis à Rimouski, une partie de moi est toujours à Cap-aux-Os avec fierté. Lorsque j’y retourne mon lieu d’hébergement est La Petite École et si j’ai la chance d’aller à une célébration religieuse, je suis là. Félicitations à vous. Que le projet se poursuive ! Gaston Fortin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here