Récifs artificiels pour le homard à Percé

324

La Ville de Percé a réalisé un projet de construction de récifs artificiels pour le homard d’Amérique.

Il s’agit d’une mesure compensatoire exigée par Pêches et Océans relativement aux impacts sur l’habitat marin occasionné par les travaux effectués lors de la construction de la promenade et la recharge de plage.

Entre 2012 et 2014, le Regroupement des pêcheurs professionnels du Sud de la Gaspésie a procédé à l’installation de récifs dans 5 régions différentes. Les résultats observés ont démontré de façon scientifique l’efficacité de cette mesure, comme le mentionne le directeur scientifique au regroupement, Jean Côté :

 

En plus de répondre aux exigences gouvernementales, la mise en place de récifs artificiels jouera un rôle favorable pour le homard, mais aussi pour le milieu marin:

 

Un suivi des installations de Percé sera effectué en septembre prochain, soit 1 an après sa mise en place. Plus d’une trentaine de récifs artificiels ont été réalisés en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here