Réouverture progressive de la SÉPAQ

248

Le Parc national de la Gaspésie, faisant partie de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), rouvre graduellement ses installations depuis ce 20 mai en respectant les normes de distanciation physique et d’hygiène gouvernementales.

Dans un premier temps, seules les activités de randonnée, de vélo et de pêche seront permises. Il faudra attendre un signal positif de la santé publique concernant les autres activités telles que camping ou location de chalets. Simon Boivin, porte-parole de la SÉPAQ :

 

De plus, de nouvelles mesures ont été mises en place pour protéger les plans d’eau de la SÉPAQ, notamment dans sa lutte contre les espèces aquatiques envahissantes (EAE).  Concernant l’utilisation des embarcations personnelles remorquées, tels que canots, kayaks ou chaloupes, des mesures ont été prises, plus particulièrement pour la pêche avec embarcation personnelle :

 

En effet, cette pêche est davantage un vecteur potentiel de propagation des EAE d’un endroit à l’autre. Dans le Parc national de la Gaspésie, il ne sera plus possible d’utiliser ce type d’embarcation pour pratiquer la pêche sur les lacs à Claude, Pierre et Ébron, ainsi que Syndicat et de la Tonne.

 

Une station de lavage. Photo: Gracieuseté/SÉPAQ
Une chaloupe est un type d’embarcation de pêche personnelle. Photo: Gracieuseté/SÉPAQ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here