Résultats de tests faux positifs possibles, selon la Santé publique

3302

Le directeur de la Santé publique de la région affirme que certains tests de dépistage de la COVID-19 peuvent effectivement être erronés et donner un résultat faux positif ou même un faux négatif.

Cette précision survient alors qu’un employé du CHLSD Monseigneur-Ross a reçu une réponse positive lors d’un premier test effectué sur sa personne, pour ensuite  recevoir un résultat négatif lors d’un second échantillonnage, quelques jours plus tard.

Le directeur de la Santé publique, Dr Yv Bonnier-Viger, affirme que dans des cas très rares, cela peut se produire. Cependant, selon lui,  on ne peut conclure hors de tout doute à cela avec seulement les tests de dépistage:

 

Selon le médecin, les raisons entourant un résultat faux positif à la COVID-19 peuvent être nombreuses:

 

Le Dr Yv Bonnier-Viger affirme aussi qu’à l’inverse, un dépistage peut aboutir en faux négatif si la personne est testée un peu trop tôt:

Pour toutes ces raisons, le directeur de la Santé publique pour notre région invite aussi la population à faire attention aux commentaires désobligeants sur les réseaux sociaux, tels que Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Merci beaucoup d’informer la population a ce sujet. La ou les personnes qui contractent cette maladie ne courent certainement pas après et ont déjà de la difficulté à accepter cette situation. C’est déplorable que des gens émettent des commentaires désobligeants à leur sujet. Sachez que personne n’est à l’abri d’une telle infection. Donc rester vigilant et prompt rétablissement . 🌈🌈

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here