Défaite amère de 7-6 des Corsaires à Ste-Anne-des-Monts

786

Samedi soir, les Corsaires de Forillon ont tenté de venger la défaite de 7-5 subie à son match d’ouverture contre le Nordet à SADM, mais en vain.

Pourtant, tous les efforts ont été déployés par la formation de Mathieu Vallée, mais sans succès puisque la formation de la Haute-Gaspésie a remporté les 2 points au classement grâce à une victoire de 7-6 en tirs de barrage.

Quoi qu’il en soit, l’assistance de près de 700 personnes a néanmoins assisté à un match enlevant jusqu’à la toute fin.

 

LES FAITS SAILLANTS:

1ère période

Après seulement 44 secondes d’écoulées en 1ère période, le Nordet ouvrait le pointage sur un retour de lancer du gardien René Cassivi qui était en poste pour son tout premier match en saison régulière. Quelques minutes plus tard, Olivier Paradis déjouait le gardien Pierre-Olivier Ouellet à 8:06, portant le pointage de 1-1 après 20 minutes de jeu.

2e période

Une fois de plus en tout début de période médiane, le Nordet a repris les devants avec seulement 8 secondes d’écoulées, mais la réplique fut immédiate de la palette de Gabriel Dupuis. Peu de temps s’est écoulé pour que la Haute-Gaspésie reprenne une priorité d’un but. Avant la fin de l’engagement, Olivier Paradis a inscrit son 2e but du match. Mais le vent a tourné puisque le Nordet a repris une priorité d’un but avec seulement 15 secondes à faire en 2e période.

 

3e période

En 3e période, Charles-Antoine Kavanagh a ramené le pointage 4-4 avant que la flamme s’anime du côté des locaux, ce qui a mené le Nordet à composer avec une infériorité de 2 joueurs durant 5 minutes sans que Forillon tire profit d’un 5 contre 3, une occasion en or pour prendre le contrôle du match.

Quelques minutes plus tard, Charles-Antoine Kavanagh a capitalisé pour redonner une avance d’un but aux Corsaires sur une belle pièce de jeu de Gabriel Dupuis. Avant la fin de la 3e période, le suspens était à son comble alors que Félix Pelletier ramènait les 2 équipes à égalité 5 à 5.

Sur une pénalité coûteuse des Corsaires, le Nordet a tiré profit de cette priorité d’un homme pour reprendre les devants 6-5.

Comme si le spectacle n’était pas assez intense, Gabriel Dupuis redonne espoir à Forillon en enfilant son 2e de la rencontre, ce qui allait forcer la prolongation.

Prolongation et tirs de barrage

Les Corsaires ont bien fait défensivement en période de prolongation alors que les locaux profitaient d’un avantage numérique, mais n’ont finalement pas capitalisé. Le gardien René Cassivi a effectué des arrêts-clefs durant la période de surtemps. En tirs de barrage, Pierre-Luc Pinel, Gabriel Vallée et Olivier Paradis ont été frustrés par le gardien Pierre-Olivier Ouellet qui a été impeccable. René Cassivi a bloqué les lancers du Nordet lors des 2 premières occasions, mais a cédé au 3e tir celui de Louis Bernier.

Les compteurs des Corsaires de Forillon

  • Olivier Paradis (2 buts)
  • Gabriel Dupuis (2 buts, 1 passe)
  • Charles-Antoine Kavanagh (2 buts)
  • Gabriel Vallée (2 passes)
  • Jordan Fournier, Olivier Cloutier, Mathieu Samuel, Jordan Gaul et Pierre-Luc Pinel (1 passe)

LES ÉCHOS DE VESTIAIRE

L’entraîneur du Nordet de la Haute-Gaspésie, Guy Anctil, reconnait que la victoire aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. À la lumière du résultat final il entend bien corriger certaines lacunes de ses joueurs pour les prochains matchs :

 

Guy Anctil explique comment il décide les joueurs qui seront utilisés pour les tirs de barrage :

 

Dans le vestiaire des Corsaires, la déception se lisait puisque tous les efforts ont été déployés jusqu’à la toute fin du match. Gabriel Dupuis  mentionne que les joueurs espéraient inscrire une 1ère victoire cette saison :

 

Olivier Paradis, Charles-Antoine Kavanagh et Gabriel Dupuis ont inscrit 2 buts chacun. Selon Gabriel, les efforts sont parfois récompensés :

 

PROCHAIN MATCH

Samedi soir prochain, les Corsaires de Forillon revivront leur rivalité de toujours contre Le Rocher à Rivière-au-Renard.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here