Syndicat des producteurs de bois : un appui demandé à la MRC

331

Le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie souhaite que certaines règles soient assouplies.  L’organisme veut que les règles encadrant la récolte de bois respectent davantage la notion de propriété privée et son propriétaire.

Lors de la dernière AGA, le syndicat a d’ailleurs adopté une résolution en ce sens.  Les membres veulent pouvoir réaliser des travaux dans les habitats fauniques et les milieux humides et hydriques.  Pour ce faire, le gouvernement doit accorder des exemptions dans les règlements d’application de la Loi sur la qualité de l’environnement et de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune.

Le président du Syndicat des producteurs de bois, Marie-Louis Bourdages, explique que la réglementation est souvent faite en fonction de travaux réalisés à l’aide d’équipements lourds.  Le président croit que le gouvernement devrait être plus souple concernant les travaux réalisés de façon manuelle à l’aide d’équipement léger.  L’appui est demandé à la MRC :

 

Le préfet de la MRC Bonaventure, Éric Dubé, affirme qu’il devra discuter du dossier avec ses collègues avant de se prononcer, mais il concède que les règles pour réaliser des travaux en milieu humide sont rigides :

 

Le syndicat réclame aussi que le gouvernement mette en place un programme d’indemnisation pour les propriétaires qui subissent des contraintes déraisonnables à leur droit d’usage pour répondre aux besoins sociétaux comme des passages d’infrastructures d’utilité publique ou des droits de passage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here