Un registre difficile à appliquer

265

Sylvain Roy demande aux autorités d’attendre avant d’appliquer de façon rigoureuse le registre des armes à feu.

Le député de Bonaventure explique qu’à ce moment-ci, le registre n’est pas encore applicable. Il explique qu’environ 165 000 armes ont été enregistrées par les propriétaires, créant un embouteillage, et elles n’ont pas été traitées. Sylvain Roy explique qu’une personne ayant enregistré ses armes de bonne foi pourrait quand même recevoir une amende, car ses armes n’apparaissent pas dans le système. Pour cette raison le député demande la clémence des autorités le temps que le registre soit complètement opérationnel :

 

De plus, Sylvain Roy explique que les propriétaires qui subiront une telle situation vont contester l’amende. Ce qui provoquera un embourbement du système :

 

Les propriétaires délinquants s’exposent à des amendes variant de 500 à 5000 dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here