Une bonne nouvelle, selon la directrice

119

La directrice du Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie se réjouit des nouvelles règles concernant la lutte à la tordeuse de bourgeons d’épinette.

Le Gouvernement du Québec annonce qu’il modifie le Programme de lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette pour la protection des investissements en petites forêts privées afin que les aires d’une superficie de plus de quatre hectares soient dorénavant admissibles. La révision permettra, à compter de 2020, de rendre le programme de protection accessible à un plus grand nombre de propriétaires forestiers. Pour l’année 2019, rappelons qu’une superficie minimale de dix hectares était requise pour pouvoir bénéficier du programme.

Katherine Court, directrice générale du Syndicat des producteurs de bois, affirme qu’il s’agit d’une orientation qui répond à une demande la Fédération des producteurs de  bois du Québec. Même si la plupart des producteurs possèdent des lots boisés de plus de 4 hectares elle croit que les modifications apportées permettront à un plus grand nombre de producteurs de bénéficier du programme de protection :

 

La directrice se réjouit également de l’investissement supplémentaire de 3 M$ destiné aux propriétaires forestiers afin de permettre la réalisation de projets de remise en production de peuplements en contexte épidémique :

 

À noter que les producteurs de bois n’ont pas à débourser pour bénéficier du Programme de lutte contre la tordeuse. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here