Une collaboration citoyenne hors du commun

627

Le Centre culturel Le Griffon à l’Anse-au-Griffon célébrera son vingtième anniversaire cette année. Retour sur l’histoire d’une sauvegarde patrimoniale citoyenne hors du commun.

Les locaux de l’actuel centre ont longtemps été à l’abandon avant d’être récupérés par des citoyens en 1999. Alors qu’ils étaient voués à la démolition, des membres des familles Lacasse, Boulay, Côté et Malouin ont vu en ces anciens de locaux frigorifiques un immense potentiel et ont décidé de les sauvegarder.De plus, les membres de l’actuelle caisse populaire Desjardins des Hauts-Phares  ont eu un geste exceptionnel : consacrer le montant de leurs ristournes à la mise de fonds de ce projet qui allait devenir le Centre culturel Le Griffon.

Aujourd’hui, l’ancien ‘’Frigidaire’’ de l’Anse-au-Griffon accueille également le Café de l’Anse, qui a ouvert ses portes en 2006.

Pascale Rémillard, directrice générale du Centre, se souvient:

 

Des activités auront lieu sous peu pour célébrer ce vingtième anniversaire, dont une première qui aura lieu en septembre :

 

Les dates seront annoncées prochainement par le Centre.  D’autres activités surprises sont également à prévoir au courant de l’année, à partir du printemps prochain.

2 COMMENTAIRES

  1. Mais on oublie malheureusement de dire que c’est grâce à Jocelyn Lacasse que le bâtiment a été sauvé, c’est lui le premier qui a vu l’annonce dans un journal à Trois-Rivières alors qu’il était étudiant et passionné des bâtiments historiques, alors que la ville voulait le détruire…Jocelyn m’avait alors appelé et nous avons formé le comité…et les gens de l’Anse-au-Griffon ont embarqués dans ce projet…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here