Pour dormir près des loups

267

Le Bioparc de la Gaspésie obtient l’argent d’Ottawa pour bâtir des abris afin de passer la nuit près des loups.

La ministre Diane Lebouthillier était présente mercredi matin pour annoncer une contribution de 182 400 $ non-remboursables de l’État.  Cet argent couvrira 90 % du projet.  La balance sera assumée par le Bioparc et la Ville de Bonaventure est sollicitée.

Les 5 nouvelles unités pourront loger jusqu’à 5 personnes chacune et elles remplaceront les tentes de prospecteurs.

Depuis 2013,  le site accueille des visiteurs la nuit.  L’expérience nocturne permet d’écouter le hurlement caractéristique de cette bête qui a disparu de la péninsule gaspésienne il y a 150 ans.  Toutefois, les tentes de prospecteurs commencent à être en fin de vie et le Bioparc, en plus de vouloir rafraîchir l’hébergement, souhaitait apporter du confort et offrir une meilleure vue avec une vitrine sur l’enclos.

Le Bioparc compte 4 loups : 3 femelles et un mâle.  Marie-Josée Bernard, directrice du site, note que le nouvel hébergement sera prêt en mai :

 

L’activité attire bon nombre d’Européens.   La ministre Diane Lebouthillier note qu’elle cadre d’autant plus dans la volonté du gouvernement de faire croître le tourisme international :

 

L’appel d’offres devrait être publié vers la mi-septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here