Une motion pour rehausser le financement des maisons d’hébergement pour femmes

349

La députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, a réussi à faire adopter, avec l’aide de son parti, une motion pour souligner l’apport important des maisons d’hébergement pour femmes violentées et la nécessité de réinvestir dans le réseau dans le but d’ouvrir plusieurs centaines de places rapidement.

Elle somme la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, d’investir au moins 50M$ dans les maisons d’hébergements pour femmes victimes de violence conjugale :

 

La directrice de la maison L’Aid’elle à Gaspé, Cathie Cassivi, était présente dans les tribunes et note que la situation ici ne diffère pas de celles des autres maisons d’hébergement en province. L’année passée, son taux d’occupation frôlait le 100% et la durée des séjours a augmenté :

 

À son avis, la demande de rehaussement est juste :

 

De son côté, la ministre McCann assure qu’elle visitera prochainement ces résidences et qu’elle a à cœur ce dossier, dont elle s’occupera de concert avec ses différents homologues.

À Gaspé, la maison d’hébergement L’Aid’elle accueille et héberge temporairement les femmes vivant de la violence ou de multiples problématiques sociales, ainsi que leurs enfants depuis 30 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here