Une saison en péril

1346

Plusieurs milliers d’emplois dans l’industrie de la crevette sont en danger. Une coalition interprovinciale de trois associations de pêcheurs et six communautés autochtones demande au gouvernement fédéral d’instaurer des mesures d’urgence afin de sauver la saison de cette pêche, en retard de deux mois compte tenu de la pandémie.

Incluant Matane, cela représente environ 700 emplois de cette industrie à risque en Gaspésie. Selon la Coalition, le programme actuel d’aide fédérale ne peut venir en aide à la majorité des entreprises de ce secteur. De plus,  le secteur de la pêche à la crevette nécessite des dépenses largement supérieures aux autres pêcheries. La Coalition maintient donc sa demande pour plus de cinq mesures de soutien. Claudio Bernatchez, de l’Association des Capitaines Propriétaires de la Gaspésie :

 

La Coalition souhaiterait aussi voir bonifier le Programme de soutien aux entreprises de 40 000$ à 120 000$, en augmentant la portion non remboursable du prêt. Les enjeux sont majeurs dans plusieurs communautés réparties  autour du Golfe du Saint-Laurent, dont celle des pêcheurs de Rivière-au-Renard :

 

Plus près de nous, les membres de la coalition sont les Nations Micmac de Listiguj, Gesgapegiag et Gespeg, de même que l’Association des Capitaines Propriétaires de la Gaspésie. Finalement, Claudio Bernatchez réitère une rencontre avec la ministre Jordan :

 

La saison de pêche pourrait s’étaler jusqu’à la fin de l’automne cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here