Unifor analyse ses recours légaux quant à la fermeture des Crustacés

251

Le syndicat Unifor étudie tous ses recours légaux concernant la fermeture de l’usine Les Crustacés de la Baie de Grande-Rivière.

Acquise il y a 4 ans par Unipêche MDM de Paspébiac, l’usine de transformation des produits marins n’offrait pas de perspective d’amélioration de rendement financier pour la saison 2019, selon le directeur général Gino Lebrasseur. Les pertes d’exploitation importantes de cette usine, les incertitudes quant à l’approvisionnement du crabe par la fermeture de zones de pêche, et le manque de main d’œuvre dans l’industrie expliquent la fermeture. Pour le syndicat, il s’agit purement d’une stratégie antisyndicale. Rappelons  que cette nouvelle ne survient que quelques mois après la conclusion d’une première convention collective avec le syndicat Unifor.

John Caluori, adjoint au directeur québécois du syndicat Unifor affirme que son groupe étudie présentement tous les recours légaux possibles et que la partie est loin d’être terminée :

 

Sans le blâmer directement le représentant syndical trouve la réaction du maire de Grande-Rivière plutôt tiède. Gino Cyr a affirmé que sa priorité était de s’assurer que les employés soient replacés ailleurs. Le syndicaliste est d’accord avec ce principe, mais il aimerait entendre parler de relance :

 

John Caluori mentionne quand même que le maire est le seul élu qui s’est prononcé publiquement sur le sujet. Il déplore d’ailleurs le silence des élus dans ce dossier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here