Rien de nouveau pour la Commission scolaire des Chic-Chocs, dit Mme Fournier

246

La Commission scolaire des Chic-Chocs pourra bénéficier d’environ 700 000 dollars sur les 70 M$ annoncés par le ministre de l’éducation pour aider les enfants vulnérables.

Au début du mois, le ministre Jean-François Roberge affirmait que son ministère allait embaucher 850 enseignants et professionnels de plus en soutient pour la prochaine rentrée scolaire.

La directrice générale de la commission scolaire, Deslilas Fournier, affirme qu’il ne s’agit pas de nouvel argent et que cette annonce s’inscrit dans un programme qui existe déjà depuis trois ans:

 

L’argent reçu a permis d’embaucher un psycho-éducateur et cet automne, deux orthophoniste se joindront à l’équipe de professionnels.

Deslilas Fournier précise les avantages reçus par les enfants vulnérables depuis l’instauration du programme d’aide:

 

Concernant les enseignants, la directrice générale affirme que les postes sont tous comblés et que la commission scolaire ne fait pas encore face à une pénurie, comme c’est le cas dans d’autres régions:

 

La Commission scolaire des Chic-Chocs emploie 18 professionnels et 77 titulaires enseignants qui interviennent auprès des élèves vulnérables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here