260 travailleurs du CISSS toujours pas vaccinés adéquatement

422
Photo: Ldayli

Le nombre de travailleurs du CISSS, qui ne sont pas vaccinés adéquatement, est en baisse depuis la décision de Québec d’obliger le personnel de tous les établissements de santé d’avoir deux doses.

Le Centre Intégré de Santé et de Services sociaux de la Gaspésie estimait la semaine dernière à 300 le nombre travailleur n’étant pas vacciné adéquatement alors que ce chiffre est à 260 cette semaine.

Le décret du gouvernement stipule qu’à partir du 15 octobre, les personnes travaillant dans les installations du CISSS, incluant le personnel administratif, doivent avoir reçu deux doses de vaccin. Dans le cas contraire, ils seront en congé forcé sans salaire.

L’obligation des deux doses de vaccin vise aussi le personnel des résidences privées pour aînés et ceux des ressources intermédiaires.

Alain Vézina explique que le CISSS de la Gaspésie est à ce moment-ci a décortiqué les directives reçues du gouvernement du Québec. Il y aura cependant certaines exceptions à la règle.

Le directeur des Ressources humaines précise que le recours aux agences privées pour combler l’absence de travailleurs qui ne seraient pas vaccinés adéquatement n’est pas retenu pour le moment.

Il y a 4 300 personnes qui travaillent au Centre Intégré de santé et de Services sociaux de la Gaspésie.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here