30% du territoire gaspésien pour protéger la biodiversité du Québec

111
Photo: Archives

Solidarité Gaspésie veut que 30% du territoire gaspésien soit considéré comme aire protégée.

Yves Galipeau, porte-parole de Solidarité Gaspésie, reconnaît que de nombreux efforts ont été faits au courant des dernières années.

Toutefois, il note qu’il est trop facile de ne protéger que le Nord-du-Québec et d’atteindre le 30% promis. Pour lui, la biodiversité se retrouve dans tous les territoires, il est donc nécessaire de concevoir ce plan sur l’ensemble de la province.:

 

Selon les données officielles, la Gaspésie compte présentement 1 605 km² d’aires protégées, soit à peine 7,86% de son territoire terrestre.

Solidarité Gaspésie propose plusieurs pistes de solutions qui se basent entre autres, sur les travaux effectués en 2015 par le Syndicat des Producteurs de bois de la Gaspésie ainsi que sur les recommandations émises en 2022 par la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards.

Mais au-delà des surfaces, la réflexion doit se faire quant à l’interconnectivité des territoires permettant le déplacement des espèces :

 

Yves Galipeau se dit très heureux du leadership affiché par Daniel Côté à titre de président de l’Union des municipalités du Québec dans le cadre de la COP15. Toutefois, celui-ci souligne que la responsabilité ne relève pas uniquement des municipalités ou du gouvernement du Québec. La sauvegarde de la biodiversité est la responsabilité de tous les acteurs politiques et sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here