Appuis pour Diane Lebouthillier comme ministre des Pêches

504
Diane Lebouthillier conserve son titre du ministre du Revenu national et de députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine au sein du nouveau conseil de Trudeau à Ottawa. la voici lors de son assermentation le 15 novembre 2015 Photo: Facebook/Diane Lebouthillier

Plusieurs intervenants du secteur des pêches en Gaspésie sont unanimes pour dire que la nomination de Diane Lebouthlillier comme ministre des Pêches à Ottawa serait un gain important pour la région et le Québec.

Il faut remonter à presque 40 ans, en 1982, pour trouver le dernier ministre québécois à avoir agi à ce titre. Il s’agissait de Pierre de Bané alors député de Matane.

Le directeur de l’Office des pêcheurs de crevette de la ville de Gaspé, Patrice Element, affirme que Diane Lebouhillier à titre de ministre de Pêches permettrait d’apporter à Ottawa une meilleure compréhension des enjeux dans la région.

 

Le président de l’Association québécoise des industrielles de la pêche, Bill Sheehan, précise que Diane Lebouthillier est une personne accessible et une nomination à ce poste serait un plus pour le secteur de pêches :

 

Le président de l’Association des crabiers de la Gaspésie abonde dans le même sens. Daniel Desbois affirme qu’il s’agirait d’un gain pour les pêcheurs qui n’ont pas eu de ministre à ce titre au Québec depuis trop longtemps

 

Le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, qui représente les homardiers, croit que Justin Trudeau va encore nommer quelqu’un des provinces maritimes comme c’est le cas depuis de nombreuses années. O’Neil Cloutier souhaite néanmoins que Diane Lebouthillier soit ministre des Pêches, ce qui permettrait aux dossiers de la région d’être traités mieux qu’auparavant.

 

 

Justin Trudeau a affirmé jeudi que son conseil des ministres serait connu le 25 octobre prochain

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here