Bilan du caucus de Bloc Québécois en Gaspésie

148

Le caucus du Bloc Québécois à Bonaventure a été l’occasion de discuter des façons d’outiller la Gaspésie à accueillir un plus grand nombre de gens.

Si le chef du Bloc Yves-François Blanchet a répété à de nombreuses reprises depuis 3 jours qu’il était tenté par des élections hâtives, dépendamment du contenu du discours du trône qui sera prononcé en septembre, les 32 députés en ont profité pour aborder plusieurs sujets.

Concernant les enjeux régionaux, il a bien sûr été question de foresterie et de pêche, mais les élus du Bloc en ont profité pour parler des ajustements qui devront être apportés afin que la Gaspésie soit en mesure d’accueillir des nouveaux arrivants qui souhaitent s’installer dans la région et les touristes qui ont été très nombreux. En effet, la pandémie a provoqué un engouement inattendu pour la Gaspésie de la part des Québécois.

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, affirme que les députés ont apporté plusieurs pistes de solution afin de s’assurer de la Gaspésie soit bien outillée :

 

Le Chef du Bloc Yves François Blanchet a profité du bilan du caucus pour lancer une nouvelle flèche à la députée libérale Diane Lebouthillier qui s’est montrée irritée par les propos des bloquistes concernant son travail :

 

Le caucus du Bloc Québécois a aussi été l’occasion pour les députés de travailler à l’élaboration d’une plateforme de relance post-COVID qui met l’accent sur l’économie des régions du Québec.

Collaboration de CIEU-FM

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here