Québec remet en question son rôle dans la cimenterie : des élus réagissent

491

Des élus de la région se questionnent sur la stratégie adoptée par la Caisse de dépôt et de placement du Québec vis-à-vis la cimenterie McInnis.

Selon des informations provenant du groupe financier Bloomberg, la caisse, qui est propriétaire majoritaire, évalue la possibilité vendre en partie, sinon complètement ses intérêts. Elle pourrait aussi opter pour maintenir son partenariat.

Dans un premier temps, la préfète de la MRC du Rocher-Percé, Nadia Minassian, trouve cette façon de faire de la caisse normale. Cependant, c’est l’aboutissement de la démarche qui la questionne.

 

Pour sa part, le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, affirme que la participation du gouvernement dans le projet de Ciment McInnis est avantageuse, alors qu’un retrait deviendrait plus inquiétant.

 

Gaétan Lelievre espère aussi que cette démarche n’est pas une stratégie politique du gouvernement libéral en préparation des élections, l’automne prochain.

 

Les deux élus trouvent tout de même curieux que cette nouvelle concernant Ciment McInnis se retrouve dans l’actualité à ce moment-ci, moins d’un an après le début des opérations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here