Politique de déplacement du CISSS : pas de hausse des indemnités

237

Le Centre intégré de santé et de services sociaux n’a pas augmenté les indemnités de sa politique de déplacement des usagers qui doivent obtenir des soins à l’extérieur de la région.

La MRC de La Côte-de-Gaspé avait pourtant fait des demandes en ce sens, il y a près d’un an, alors que le CISSS avait créé un comité de révision de sa politique qui date de 2012.

Les patients qui ont à se rendre à un centre hospitalier situé à plus de 200 kilomètres de leur hôpital ou de l’urgence de référence peuvent réclamer 13 cents du kilomètre, 75 dollars par jour pour les repas et l’hébergement et 20 $ par jour pour l’accompagnateur.

Selon le préfet, Daniel Côté, ces montants sont loin d’être adéquats.

 

Comme la requête de la MRC n’a à l’évidence pas été entendue, il s’engage à refaire des démarches pour convaincre le CISSS.

À noter que ce dernier a tout de même réglé une injustice dans l’application de sa politique. Les résidents de Mont-Louis, Mont-Saint-Pierre et Marsoui pourront désormais obtenir du soutien lorsqu’ils iront au centre hospitalier de Rimouski.

Avant les changements, ces usagers devaient se référer à l’hôpital de Sainte-Anne-des-Monts pour calculer la distance qui les sépare de Rimouski, ce qui les rendait non admissible au programme, puisque Rimouski et Sainte-Anne-des-Monts sont trop rapprochées pour justifier l’aide financière. Ils pourront maintenant réclamer des frais pour des déplacements à partir de la porte de leur résidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here