Tordeuse des bourgeons de l’épinette : l’industrie demande 10 M$

113

Les intervenants forestiers demandent à Québec d’investir 10 millions de dollars de plus par année pour compenser les ravages de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

La MRC de la Côte-de-Gaspé a d’ailleurs adopté une résolution en ce sens, comme l’explique le préfet, Daniel Côté. Il est question, cette fois, d’investir les sommes dans la plantation, plutôt que dans la pulvérisation d’insecticide.

 

Chaque printemps, la Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) effectue des pulvérisations d’insecticide pour s’attaquer aux larves.

Malgré cela, l’infestation progresse sur la Côte-Nord et au Bas-Saint-Laurent, principalement, mais aussi à l’ouest de la Gaspésie jusqu’à Sainte-Anne-des-Monts. Au total, 7 millions d’hectares de forêt sont touchés par l’insecte.

Près de 20 millions de dollars ont été investis l’an dernier pour cette opération de pulvérisation d’insecticide, qui vise à réduire les impacts économiques de l’infestation de la tordeuse.

Rappelons que cet insecte cause la défoliation de nombreux conifères, qui n’ont plus de valeur pour l’industrie forestière par la suite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here