Les risques de contamination de la COVID-19 par les objets sont plus faible

740

La direction de la Santé publique de la région soutient les données scientifiques qui démontrent que les risques de contamination de la COVID-19 par les objets sont plus faibles que laisser entendre au début de la pandémie.

Des experts de l’Organisation mondiale de la santé, de la revue scientifique The Lancet, de l’Université de Virginie ou celle de New York estiment que la transmission du virus par les objets n’est pas significative et pas encore démontrée.

Le directeur de la santé,  Dr Yv Bonnier Viger, explique que les études en laboratoire au début de la pandémie démontraient que le virus pouvait vivre plusieurs heures sur les différentes surfaces.

 

Les dernières recherches démontrent aujourd’hui que la COVID-19 ne se transmet pas si facilement par le contact avec les objets. Le Dr Yv Bonnier Viger précise que le virus a tendance à mourir plus rapidement que prévu.

 

Le directeur de la santé publique précise qu’il ne faut pas pour autant relâcher le lavage des mains puisque des contacts multiples sur des objets contaminés pourraient augmenter les chances de contracter le virus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here