Coup dur pour le karaté québécois selon Budokan Gaspé

339
Photo: Archives

L’instructeur du club de karaté Budokan Gaspé, Alain Giroux, a bon espoir que Karaté Québec s’entendra avec le gouvernement pour régler le flou juridique qui empêche actuellement la tenue de combats au Québec.

Cette situation s’explique du fait que le karaté ne dispose plus d’une exemption au Code criminel depuis le retrait de ce sport du programme des Jeux olympiques de 2024, à Paris, comme l’explique Alain Giroux :

 

Il précise que les sélections du Québec en vue des Championnats canadiens ne sont pas annulées, mais bien reportées. Il a pleinement confiance que Karaté Québec règle cette situation sous peu puisqu’il s’agit d’un organisme sérieux :

 

Depuis plusieurs années, Alain Giroux entraîne des jeunes et adultes. Il n’a jamais été témoin de blessure sérieuse puisque les combats sont bien encadrés :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here