De nombreux cas de fraude avec l’assurance-emploi

1944

De nombreux prestataires se voient privés de leurs paiements d’assurance-emploi en raison d’une problématique liée à la fraude qui sévit dans les systèmes informatiques du gouvernement fédéral.

Ainsi, le Mouvement Action Chômage Pabok somme Ottawa de régler rapidement le problème, bien qu’il semble assez complexe à régler, selon Nadia Mongeon, la coordinatrice.

En fait, les fraudeurs utilisent un logiciel leur permettant de modifier l’adresse et les coordonnées bancaires des citoyens pour recevoir eux-mêmes les prestations. Lorsque le gouvernement remarque le subterfuge, il bloque les versements et il faut ensuite que les victimes de cette fraude appellent pour remettre leur compte sur pied.

Par conséquent, les prestataires se retrouvent sans aucune source de revenus pendant un mois ou deux suite à un arrêt des paiements avant que leur dossier retrouve ses informations initiales. « Les agents du gouvernement sont débordés de travail, alors il est très fréquent que d’importants délais s’interposent entre les étapes. Heureusement, le problème finit par se régler », explique la coordinatrice.

Ce phénomène de fraude est apparu ce printemps, mais il s’est accentué cet automne puisque la plupart des gens touchés sont des travailleurs saisonniers. Nadia Mongeon dénombre environ 10 appels par semaine de la part de personnes victimes de ce problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here