De nombreux CPE gaspésiens potentiellement en grève du 22 au 25 novembre

150

Les CPE Le voyage de mon enfance et celui des Butineurs à Gaspé prévoient quatre journées de grève du 22 au 25 novembre.

Le litige qui persiste concerne la grande annonce en octobre du gouvernement de hausser le salaire des éducatrices qualifiées de 20,2% seulement si elles acceptent de travailler à temps plein à 40 heures par semaine, sinon elles se contentent d’une hausse de 15%. Selon Kent Denis, vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux affiliée à la CSN, cette réponse aux demandes des éducatrices est un cadeau empoisonné puisque les 40 heures sont difficilement réalisables. « Il y en aura jamais une qui travaillera 40 heures. Malgré le temps supplémentaire, l’employeur va s’arranger pour ne pas que leur feuille de temps atteigne 40 heures », s’insurge le vice-président.

Kent Denis insiste pour de meilleures conditions de travail, non seulement pour les éducatrices, mais également pour tous les autres postes auxiliaires tels que les travailleuses à la cuisine, à l’administration et à l’entretien. Il demande aussi la parité avec les gens qui travaillent en service de garde dans les écoles, qui eux, gagnent quatre dollars de plus à l’heure que les éducatrices en CPE. « Bref, on veut des conditions d’attraction et de rétention. Considérant que les éducatrices n’ont aucune pause et qu’elles sont constamment avec les enfants, ça devient très lourd pour elles », illustre-t-il.

Néanmoins, l’espoir de ne pas utiliser ces quatre jours de grève flotte dans l’air puisque le syndicat est actuellement dans un blitz de négociation avec les négociateurs patronaux. Une entente devrait aboutir ce vendredi à savoir si une grève aura lieu au non. Ces journées sont les dernières des dix qui avaient été votées.

La Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN, représentant huit CPE en Gaspésie-les-Îles, a annoncé ces journées de débrayage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here