Hausse de la valeur des débarquements de poissons et fruits de mer

187

La valeur des débarquements de poissons et de fruits de mer en Gaspésie a connu une progression de 40 millions de dollars, l’an dernier, pour un total de 184 millions de dollars.

En quantité, par contre, ils ont légèrement diminué, par rapport à 2016, pour atteindre 31 millions de kilogrammes. Les crustacés demeurent les plus importants débarquements, selon les données provisoires de Pêches et Océans Canada.

En première position, 11,5 millions de kilogrammes de crevette ont été débarqués. Il s’agit tout de même d’une baisse de 29 %. La valeur est de près de la moitié,  avec 27 millions de dollars.

Au second plan arrive le crabe des neiges. 10,5 millions de kilogrammes ont été sortis de la mer, soit une hausse exceptionnelle de 75 %. La valeur a pour sa part plus que doublé, passant de 46 millions de dollars à 96 millions de dollars.

En troisième position : le homard avec ses 2,9 millions de kilogrammes capturés, comparativement à 2,3 millions en 2016. La valeur des débarquements a grimpé de 33 à 45 millions de dollars.

De leur côté, les débarquements de flétan atlantique ont connu une augmentation importante en 2017. La quantité et la valeur ont grimpé du quart en moyenne (23% et 29%).

Par contre, le flétan du Groenland, lui, a été moins pêché qu’en 2016 dans les eaux gaspésiennes. Les débarquements ont décru de 39 % et la valeur globale a diminué presque d’autant (35%).  Dans une moindre mesure, les débarquements de hareng ont aussi diminué, ayant passé de près de 3 millions de kilos à 2,5 millions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here