Départ de la pdg d’Hydro-Québec, pas d’inquiétude pour l’éolien

135
Le directeur général de Nergica, Frédéric Côté. Photo : Sonia Landry

Le directeur général de Nergica demeure confiant qu’Hydro-Québec restera orienter vers le développement de la filière éolienne, après le départ de la pdg, Sophie Brochu.

Sous sa gouverne, la société d’état a choisi d’aller de l’avant avec un appel d’offres de 4000 MW réservé aux projets éoliens.

Sans connaître d’autres raisons que ce qui a été évoqué dans les médias par Sophie Brochu, le directeur de l’organisme gaspésien voué au développement de cette filière, Frédéric Côté, signale que l’orientation d’Hydro-Québec est claire :

 

Pour Frédéric Côté, les intentions du gouvernement au-delà ne laissent planer aucun doute :

 

Le gouvernement Legault s’en est tenu à de brefs éloges à l’endroit de Sophie Brochu, mardi, face à la démission inattendue de la présidente et directrice générale d’Hydro-Québec.

Le premier ministre François Legault a ainsi publié un court gazouillis de deux phrases remerciant Mme Brochu et affirmant que «ça a été un plaisir de travailler avec elle sur de grands chantiers déterminants pour l’avenir du Québec, comme l’entente avec New York et le développement de la filière éolienne».

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here