Des enclos de maternité pour le caribou

120
Caribou des bois. Mont Jacques Cartier. Parc National de la gaspésie.

Les monts Albert et Jacques-Cartier seront bientôt coiffés d’un vaste réseau de clôtures d’un périmètre de 15 hectares chacun.

Il s’agit d’enclos de maternité érigés près des aires de reproduction du caribou.  Ces mesures de protection sont destinées à sécuriser l’habitat du caribou de la Gaspésie, fortement exposé aux prédateurs.

Le principal objectif est d’assurer la survie des femelles gestantes et des nouveau-nés qui verront le jour au printemps. Mathieu Morin est biologiste au Ministère des forêts de la Faune et des Parcs Direction de la gestion de la Faune, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Le chantier devrait être complété avant l’arrivée de la période hivernale pour être opérationnel au printemps.  Dès la fin mars, des équipes spécialisées auront pour tâche de capturer les cervidés et de les déplacer en lieu sûr vers les nouveaux habitats.

Les responsables ignorent combien de bêtes seront ciblées. En 2019, le dernier inventaire du ministère faisait état d’une quarantaine de caribous répartis en deux groupes. Pour le biologiste Mathieu Morin, le défi est de maximiser le succès de capture.

Les enclos de maternité feront l’objet d’une surveillance constante. Les bêtes en captivité recevront un apport de nourriture et des soins adaptés.

Cet investissement de 2 millions de dollars est une mesure temporaire pour augmenter la survie des individus car le déclin de l’espèce s’accentue.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here